John Deere France AGRICULTURE CONNECTÉE

johndeerer

john deere france

Technologies et services connectés au service d’une agriculture de précision

johndeerer

Optimiser les machines et les tâches humaines

John Deere France

Julien Saint-Laurent,
Directeur marketing
John Deere France

« Des alertes proactives pour anticiper la panne d’une pièce défectueuse »

En quoi les solutions connectées peuvent-elles améliorer la conduite d’une exploitation agricole ?

En premier lieu, elles permettent d’améliorer le fonctionnement et le rendement des diverses machines présentes sur un site. Des boîtiers télématiques installés sur ces équipements enregistrent des données de fonctionnement et les communiquent à un serveur. Ce suivi permet notamment d’optimiser les consommations énergétiques. Par exemple, il est possible d’établir que pour un même travail, une machine peut très bien tourner à un régime inférieur à celui habituellement adopté par l’exploitant. Les boîtiers permettent aussi le contrôle des machines à distance, via un écran tactile centralisant la gestion de toute l’exploitation.

AGRICULTURE CONNECTEE

Comment la maintenance est-elle intégrée à cette gestion automatique ?

Les boîtiers génèrent des rappels pour la révision des matériels et des messages, en cas de panne. Pour réduire les temps d’intervention, nous proposons une nouveauté avec l’envoi automatique d’un code erreur vers le concessionnaire partenaire de l’exploitant. La panne peut aussi être évitée, grâce à des alertes proactives, basées sur l’historique du fonctionnement des machines. Cela permet d’identifier les symptômes précédant un incident. En détectant ces signes, on peut anticiper le remplacement d’une pièce défectueuse, sans arrêt imprévu du matériel. L’analyse des matériels remplacés démontre systématiquement l’apparition d’un défaut. Au-delà des équipements, les solutions connectées peuvent aussi faciliter les tâches humaines.

myjohndeere

Comment cela ?

Par exemple, il est possible de gérer des chantiers, grâce à une application mobile qui permet de contrôler en temps réel des machines travaillant ensemble. Des exploitants d’unités biogaz s’en servent pour piloter toutes les étapes des processus de récolte ou d’épandages nécessitant l’utilisation simultanée de nombreux matériels roulants. Il y a aussi des outils de gestion logistique proposant les meilleurs itinéraires aux véhicules impliqués dans une opération. Autre piste intéressante, des modules embarqués dans les tracteurs permettent d’envoyer des données agronomiques vers le cloud, afin d’avoir un suivi fin d’une parcelle. Tout cela concourt à une agriculture de précision qui saura à la fois améliorer les rendements et les investissements.

myjohndeerer