Ragni_Logo_100322La LED, c’est bien, mais la coupler à une gestion automatique des luminaires, c’est mieux !


Stéphane Ragni, Directeur commercial de Ragni

En ouvrant de belles perspectives d’économie d’énergie, la LED a marqué un tournant majeur dans le domaine de l’éclairage public, à partir du milieu des années 2000. Depuis, elle n’a cessé d’évoluer sur le plan du rendement, de la durée de vie ou du coût de production.
Malgré des progrès constants, les exploitants de réseau d’éclairage public sont restés relativement frileux vis-à-vis de cette solution, jusqu’à il y a encore 3 ou 4 ans. D’une part, cela s’explique par un scepticisme habituel face aux performances annoncées d’une technologie émergente. Par ailleurs, une vague de produits d’importation, de mauvaise qualité, en a déçu plus d’un. Mais ce problème est désormais révolu et les références satisfaisantes se multiplient. Sous l’effet de ces bons retours d’expérience, la LED est aujourd’hui entrée dans les mœurs des élus et techniciens, en particulier grâce à une durée de vie frôlant les 100 000 heures, permettant de réduire la fréquence du relamping (tous les 15 ans environ). Sur des parcs de luminaires importants, les économies sont donc évidentes.VEB_11_ragni_02
« Déjà peu énergivore, la LED permet aussi de réduire les puissances d’éclairage nécessaires, grâce à une grande finesse dans la direction donnée au flux lumineux vers le réflecteur (ça n’est pas vers le réflecteur mais vers la chaussée, une gestion de l’éclairage beaucoup plus performante et des rendements nettement supérieurs), explique Stéphane Ragni, fabricant de luminaire d’éclairage public. Mais il faut bien prendre conscience que seule la gestion automatique de l’éclairage permet d’obtenir des économies énergétiques significatives. Et dans ce domaine, la LED s’éteint et se rallume à volonté, elle va beaucoup plus loin que les solutions traditionnelles fonctionnantau mieux, sur deux puissances. Avec elle, il est en effet possible de programmer jusqu’à cinq plages horaires d’intensité lumineuse et de mettre en place des détections de présence ou de luminosité naturelle. Associé à une gestion automatique, un luminaire à LED consomme ainsi jusqu’à 70 % d’électricité en moins qu’un ballon fluo. Son utilisation est ainsi prolongée dans le temps…Enfin, il convient d’ajouter que ces solutions ont récemment connu une évolution sur le plan des températures de couleurs, en se rapprochant du blanc-chaud des éclairages traditionnels. »

Contact
Chemin du Vallon des Vaux
Le Gueirard
CS 80002
06801 Cagnes-sur-Mer
Tél. 04 93 31 05 48

http://www.ragni.com/
info@ragni.com

About the author: valeur énergie Bretagne

Commentaires fermés.