La convention d’engagement volontaire inspire le CG 29

En 2009, la filière des Travaux Publics a signé une convention d’engagement volontaire avec le ministère en charge de l’Ecologie. Pour la construction routière, cette démarche fixait alors un objectif de recyclage de 60 % des agrégats d’enrobés en 2012, contre 33 % en 2009. Avec 62 % de recyclage, l’objectif a été dépassé. La sobriété énergétique et la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre ont été deux autres grands chantiers ouverts par la convention, via l’essor des enrobés tièdes. Ainsi, l’objectif initial de réduire les émissions de CO2 de 10 % a été dépassé et les 33 % de réduction, visés pour 2020, devraient être largement atteints.
La convention – intégrant aussi des objectifs en termes de biodiversité ou de recherches – a inspiré le Conseil général du Finistère qui la déclinera prochainement à l’échelle de son territoire. « Par exemple, les enrobés tièdes constituent déjà 41 % de nos travaux, contre 33 % l’an passé, explique André Bosser, Chargé de mission au CG 29. Avec la convention, devant être signée avec les entreprises locales à la rentrée, nous irons bien au-delà de ces résultats. » Pour mémoire, sur le plan national, la part des enrobés froids et tièdes était de 11,4 %, en 2012.
Source : Pigeon Bretagne sud.