La méthanisation à la ferme peut constituer un relais de croissance non négligeable. C’est ainsi que le GAEC Lamoureux Frères a trouvé avec cette filière un moyen idéal pour diversifier ses revenus. En effet, l’exploitation située à Noyal-sur-Vilaine (35), en périphérie rennaise, ne pouvait pas envisager l’extension de son élevage de 160 porcs fermiers. Elle a donc fait le pari du biogaz, avec une unité de 130 kWe mise en service en 2012.
« La particularité de ce projet est d’avoir su diversifier l’approvisionnement en biomasse, au-delà des habituels effluents et déchets végétaux de l’exploitation, explique Armelle Damiano, Chargée de mission à l’Association AILE. En effet, grâce à un module d’hygiénisation, des sous-produits de l’industrie agro-alimentaire y sont également méthanisés. » Avec ces apports variés, l’installation génère plus de 1 140 MWth/an – chauffant les bâtiments d’élevage, l’hygiénisation ou la maison d’habitation – et 860 MWe/an, dont la revente à ERDF constitue une source de revenus complémentaires.

Source Association Aile