La lutte contre la propagation d’algues vertes sur certaines plages bretonnes peut-elle passer par la méthanisation ? C’est l’avis de l’ADEME régionale qui a lancé trois appels à projets successifs, visant à développer cette filière sur les bassins versants situés en amont des baies les plus touchées.
« L’objectif est de méthaniser les effluents d’élevage excédentaires dans les zones concernées et d’y maîtriser le recours aux engrais azotés, en utilisant le digestat issu de la méthanisation, précise Armelle Damiano, Chargée de mission à l’Association AILE, partenaire de l’ADEME. Au final, la démarche aura suscité une réelle dynamique de projets. »
Parmi les initiatives les plus récentes, l’EARL Thouly (à Pléguien, 22) va mettre en service son installation de 100 kWh, au printemps prochain. L’exploitant a fait le choix d’un méthaniseur thermophile pour valoriser ses effluents d’élevage et des déchets végétaux. Cette solution compacte produira de l’électricité et chauffera les porcheries de l’exploitation.

Source : Association AILE