Valeur énergie Bretagne n°20
05. décembre 2016 · Commentaires fermés sur Granulés : des chaudières de 3 ème génération avec module de condensation intégré · Catégories: Actualités, Biomasse, Bois, Bois énergie, Chaudière, Chauffage, Publireportage

planete-claire chaudière 3ème génération

Une gamme segmentée pour s’adapter aux différents publics

Plus »

07. novembre 2016 · Commentaires fermés sur inauguration du centre énergétique renouvelable LIGER à Locminé · Catégories: Actualités, Biomasse, Bois énergie, Cogénération, Méthanisation

Le président de la République François Hollande est venu inaugurer le Pôle énergétique LIGER situé à Locminé.

Plus »

30. septembre 2015 · Commentaires fermés sur Villoria Otero Chauffage d’élevages · Catégories: Actualités, Biomasse, Bois, Bois énergie, Chaudière

villoria otero logoChauffage d’élevages : les atouts du générateur à air chaud alimenté par biomasse

Une gestion de la température en toute réactivité

Plus »

30. septembre 2015 · Commentaires fermés sur Bois services : ne pas négliger la qualité du combustible · Catégories: Actualités, Biomasse, Bois, Bois énergie, Chaudière

Bois services chauffage bois morbihan bretagne« Sept catégories de bois différentes pour répondre à tous les besoins »

Propos recueillis auprès de Bernard Caroff, Gérant associé de Bois Services

Quand l’exploitant d’une chaudière fait le choix du bois-énergie, il se pose forcément la question de l’approvisionnement. Et dans ce domaine, la qualité du combustible est un paramètre à ne pas négliger. Une évidence que certains découvrent parfois à leurs dépens… Plus »

16. décembre 2013 · Commentaires fermés sur Sodico : Le bois-énergie affiche une bonne santé · Catégories: Actualités, Biomasse, Chaudière, Chauffage

Plus »

26. mai 2013 · Commentaires fermés sur Distri energies : La biomasse est une alternative idéale pour ceux qui souhaitent abandonner le chauffage au gaz · Catégories: Actualités, Biomasse, Bois, Chaudière, Chauffage, Energie

Plus »

25. janvier 2013 · Commentaires fermés sur Abibois : guide sur les bois locaux · Catégories: Actualités, Biomasse, Bois

Comment s’y prendre quand on souhaite recourir aux essences locales pour construire ? Abibois édite en 2013 un guide sur les bois locaux pour aider les professionnels de la filière et les collectivités à mieux connaître les essences bretonnes, leurs caractéristiques et leurs usages en construction. Il les informe également sur les scieries qui transforment ces bois et sur les produits qu’elles réalisent.

En savoir + CP_Guide BOIS d’ici 2013

09. novembre 2012 · Commentaires fermés sur cbb 35 · Catégories: Actualités, Biomasse, Chaudière · Tags: , ,

CBB 35

porte ouverte dans les Cotes d’Armor sur la présentation d’une chaudière à bois déchiqueté ETA chauffant deux habitations chez un agriculteur.

 

09. octobre 2012 · Commentaires fermés sur Courant · Catégories: Actualités, Bioelectricité, Distribution

 

Comment réduire les rayonnements « basse fréquence » à l’intérieur d’un bâtiment ?

Après notre intervention, les champs électriques sont limités à 5V/m

Alain Cottar, Responsable Marketing et Communication de Courant
C’est une évidence : chaque jour, les appareils électriques rendent la vie plus facile. Mais il y a un revers de la médaille avec les rayonnements « basse fréquence » qu’ils émettent, tout comme ceux de l’installation d’alimentation électrique du bâtiment. Des organismes, tels que l’OMS, considèrent que ces émissions sont nocives pour la santé. Et, comme le souligne la Commission européenne dans sa résolution sur le danger potentiel des champs électromagnétiques et leur effet sur l’environnement : « tout le monde est aujourd’hui exposé, à des degrés divers, à des champs électromagnétiques dont les niveaux vont continuer d’augmenter avec les progrès de la technologie ».
Face à cette évolution, des solutions existent pour ceux qui voudraient appliquer un principe de précaution. La société Courant, spécialisée dans la fabrication de gaines électriques, a ainsi développé la gamme Flex-a-Ray qui supprime plus de 99 % des champs électromagnétiques sur une installation, à l’intérieur d’un bâtiment (cette performance est particulièrement intéressante pour une construction en bois, matériau qui laisse facilement les rayonnements se diffuser). Pour parvenir à ces résultats, Flex-a-Ray contient une couche de carbone qui joue un rôle de cage de Faraday, reliée à la terre par des cavaliers à clipser.
La gaine présente également un avantage pour l’installateur, en étant plus simple à poser qu’un fil blindé. Spécialisé en électricité biocompatible au sein de la société Bio Habitat Concept, Pascal Nuaud a donc sélectionné la solution conçue par Courant. « La rapidité et la simplicité de pose de la gaine blindée offre un réel gain de temps pour l’installateur, avance le bioélectricien. Nous avons aussi choisi Flex-a-Ray pour ses performances : après notre intervention, les champs électriques dans les bâtiments sont limités à 5V/m, soit la valeur prévue par la norme suédoise, à laquelle nous nous référons en l’absence de réglementation française ou européenne ».

 

Propos recuillis par Nils Bruder
Valeurenergiebretagne.fr

26. septembre 2012 · Commentaires fermés sur SODICO · Catégories: Actualités, Biomasse, Bois, Bois énergie, Chaudière, Cogénération, Energie

Entre rendements optimisés et qualification des installateurs, la filière bois-énergie se porte bien en Bretagne

Au-delà de la mise en conformité avec la RT 2012, les appareils sont devenus de plus en plus pratiques à utiliser

Jean-Luc Bosse, Président de Sodico
Le bois-énergie dans le secteur de l’habitat individuel se porte actuellement comme un charme en Bretagne. En effet, le nombre de pavillons chauffés grâce à ce combustible renouvelable y est sensiblement supérieur à la valeur nationale, ainsi que le souligne l’ADEME (56 % contre 50 %). Et l’intérêt pour le bois ne devrait pas faiblir dans les années à venir, avec une évolution des coûts qui le rend toujours plus intéressant, par rapport aux énergies fossiles, dans la mesure où les filières d’approvisionnement sont de mieux en mieux structurées et le gisement pérenne. En Bretagne, la récolte annuelle (1,74 millions de m3 en 2007) demeure ainsi inférieure à la croissance de la forêt (3 millions de m3). Autre signe de la bonne santé du secteur, les rendements des équipements et les compétences des installateurs ne cessent de progresser. Plus »

11. septembre 2012 · Commentaires fermés sur Solar Ener Jade · Catégories: Actualités, Biomasse, Bois, Chauffage, photovoltaïque, Solaire · Tags: ,

Solar Ener Jade pose un regard confiant sur l’avenir de ses métiers.

« Avec les nouveaux tarifs de rachat, le photovoltaïque s’est calmé et certains pensent que la vague est passée, mais il reste beaucoup à faire »
Guillaume Collot
, Directeur de l’agence rennaise de Solar Enerjade
Créée début 2006, Solar Enerjade fait figure d’entreprise-pionnière dans les énergies renouvelables, en Bretagne. «
Nous sommes une des plus anciennes sociétés du secteur, ce qui nous permet de poser un regard avisé sur les marchés locaux du solaire et du bois-énergie, fait valoir Guillaume Collot. Actuellement, avec les nouveaux tarifs de rachat, le photovoltaïque s’est calmé et certains pensent même que la vague est passée, mais il reste beaucoup à faire. Il suffit de regarder les installations en Allemagne qui avancent à un rythme 10 fois plus élevé qu’ici, alors que leur marché a démarré avec 15 ans d’avance sur nous. Ça reste une aberration de voir des toitures de bâtiments publics ou d’entreprises exposées au sud, sans être équipées de panneaux solaires. D’autant que de tels équipements permettraient de financer la réfection du toit ou l’isolation thermique des bâtiments concernés. Par ailleurs, il ne faut pas oublier le solaire thermique qui offre un rendement très élevé pour produire de l’eau chaude sanitaire ou pour préchauffer l’eau des systèmes de chauffage. Enfin, le coût du matériel baisse continuellement et constitue une offre toujours plus écologique, avec 98 % d’une installation solaire pouvant être recyclée ».
Solar Enerjade compte également sur la diversification de ses activités pour inscrire son action dans la durée. «
Depuis nos débuts, nous sommes positionnés sur le marché du poêle-bois buche et pellet, aujourd’hui en plein boom chez les particuliers. Nous avons aussi deux filiales : Méthajade, qui développe des solutions de production de chaleur et d’électricité par méthanisation, et Isocean qui répond aux exigences de performance thermique, grâce à l’isolation extérieure. En résumé, nous envisageons l’avenir de nos métiers avec confiance. À tel point qu’en complément aux huit agences existantes, nous en ouvrons deux nouvelles, cette année, pour assurer un service de proximité à nos clients. Parce que réduire nos déplacements s’inscrit aussi dans une logique durable ».


Propos recueillis par Nils Bruder
valeurenergiebretagne.fr
11. septembre 2012 · Commentaires fermés sur Planète Claire · Catégories: Actualités, Biomasse, Bois, Chaudière

La France pourrait-elle tendre à l’autonomie énergétique pour se
chauffer ?

« Face à la raréfaction des ressources fossiles, le granulé de bois offre une alternative économique, écologique et créatrice d’emplois non délocalisables »
Hervé Manouvrier, gérant de Planète Claire
Chaque hiver, l’augmentation du prix du fioul revient à la une de l’actualité. «
Et avec la raréfaction des ressources fossiles, la tendance ne va pas s’inverser, souligne Hervé Manouvrier, mais il existe une alternative économique, écologique et créatrice d’emplois non délocalisables : le granulé de bois. Cette ressource, d’ores et déjà deux fois moins chère que le fioul, est produite par les scieries et les menuiseries qui, ce faisant, recyclent leurs résidus de fabrication. Et dans la mesure où la construction-bois est amenée à se développer, le granulé n’est pas prêt de se raréfier, lui ».
C’est une bonne nouvelle dans la mesure où il permet de couvrir un large spectre d’applications. «
Les chaudières Ökofen que distribuons vont de 4 kW, pour les maisons BBC, jusqu’à 224 kW pour le collectif résidentiel ou tertiaire. Grâce à leur fonctionnement automatisé, elles sont aussi simples d’utilisation que les machines fioul ou gaz. Autre avantage, en termes de développement durable cette fois : le kWh généré par le granulé produit 24 g de CO2, contre 300 g pour le fioul. À titre de comparaison, une maison qui consomme 2 000 l de mazout par an produit autant de CO2 qu’une voiture roulant 35 000 km ».
Tous les voyants sont donc au vert pour que le bois-énergie se développe dans les années à venir, mais le chemin est encore long. «
Le granulé représente actuellement 1 % des chaudières en France, contre près de 20 % en Autriche. Il y a donc un chantier énorme à ouvrir sur la communication au sujet des performances du bois et sur la formation des professionnels. Au-delà de notre rôle de distributeur, nous accompagnons ainsi les installateurs sur le terrain et nous assurons des formations auprès d’exploitants, de bureaux d’études, d’architectes ou de techniciens territoriaux, en attendant que les pouvoirs publics se mobilisent davantage sur le sujet. L’enjeu est pourtant fondamental : le bois peut garantir l’autonomie énergétique du pays, au titre du chauffage ».
Planète Claire
La Tour d’Ordre
72150 Le Grand Lucé
Tél : 02 43 75 70 63

Propos recueillis par Nils Bruder

10. juillet 2012 · Commentaires fermés sur SCIC ENERGIES RENOUVELABLES · Catégories: Actualités, Biomasse, Bois, Bois énergie, Chauffage, Distribution

La SCIC Énergies Renouvelables Pays de Rance mêle vocations commerciale, environnementale et sociale pour structurer une filière bois-énergie

« La création d’une énergie renouvelable, basée sur la valorisation du bocage, va de pair avec le développement de l’économie locale »
Emily Duthion, co-gérante
Créée en 2008, la SCIC Énergies Renouvelables Pays de Rance a pour but de structurer une filière bois-énergie, basée sur
la gestion durable du bocage. « La Société Coopérative d’Intérêt Collectif regroupe actuellement 96 associés : agriculteurs, professionnels, fournisseurs du secteur du bois, des collectivités territoriales, des particuliers et des salariés qui cherchent à développer et pérenniser l’approvisionnement en bois déchiqueté local, tout en créant des emplois, explique Emily Duthion. Et l’objectif est rempli : en 2012, nous devrions livrer 1 500 t de plaquettes bocagères ».

Plus »

10. juillet 2012 · Commentaires fermés sur Collectif Bois Bocage 35 · Catégories: Actualités, Biomasse, Bois, Bois énergie, Chauffage

Collectif Bois Bocage 35 se mobilise pour développer une filière agricole de bois-énergie, en fédérant les structures existantes à l’échelle départementale

« L’objectif est de créer une ressource fiable et alternative aux énergies fossiles, en valorisant le bocage d’Ille-et-Vilaine »
Jérémy Dauphin, Chargé de la gestion commerciale du CBB 35
Aujourd’hui, de nombreux acteurs d’Ille-et-Vilaine se mobilisent pour structurer une filière agricole de production de bois-énergie, basée sur la valorisation du bocage. Le Collectif Bois 35 (CBB 35), composé de collectivités locales, de producteurs et d’industriels du bois, s’est monté dans cet esprit. «
Il s’agit d’une association qui inscrit son action dans une dynamique de territoire, en fédérant les structures existantes à l’échelle départementale, précise Jérémy Dauphin : les groupes locaux d’agriculteurs, les coopératives d’utilisation de matériel agricole, le Conseil Général, les intercommunalités, la SCIC du Pays de Rance, etc. Son objectif est de créer une ressource fiable et alternative aux énergies fossiles, à partir de bois déchiqueté. Issu du bocage, celui-ci participe à l’indépendance énergétique de notre territoire ».
Cette nouvelle ressource est destinée aux exploitants de chaufferies-bois, qu’il s’agisse de collectivités, d’entreprises, de particuliers ou de gérants de parcs de logements collectifs. «
Nos larges stocks nous permettent de promouvoir le bois déchiqueté, en garantissant des approvisionnements continus à nos clients. Nous gérons ces réserves mutuellement, avec divers lieux de stockage sur le département, dont Iffendic et Saint-Sauveur-des-Landes. Cela nous permet de répondre aussi bien à des appels d’offres sur des projets de plusieurs MW, comme ceux de la Ville de Rennes, qu’à des installations plus petites, comme la chaufferie du lycée de Saint-Aubin-du-Cormier qui consommera tout de même 150 t/an, à terme ».
Pour autant, CBB 35 se fixe l’exigence de ne fournir que des plaquettes-bois issues de la biomasse locale. «
Il y a un enjeu économique et écologique à développer une offre départementale, car le bûcheronnage, l’élagage, le broyage, le stockage et le transport sont des prestations créatrices d’emplois non délocalisables. C’est une chance à saisir, car le secteur global du bois peut encore se développer : à titre d’exemple, il n’emploie que 500 000 personnes en France, contre le double en Allemagne ».

Propos recueillis par Nils Bruder

09. mai 2012 · Commentaires fermés sur CALIECO · Catégories: Actualités, Biomasse, Bois

Calicéo est le distributeur exclusif des poêles et Insertsà granulés de bois Ravelli en Bretagne 

«Pour une maison récente, lebudget chauffagepeux être inférieurà 250€ par an, un montant qui fait réfléchir…»

Contact : Marc Simon, Gérant

Caliéco est spécialisé dans les poêles et inserts à granulés de bois, quels sont vos produits?
Nous sommes le distributeur exclusif de systèmes de marque Ravelli, dont nous assurons la vente et l’installation sur toute la Bretagne, depuis 2008. Caliéco a choisi de se consacrer uniquement aux poêles et inserts à granulés de bois. Grâce à cela, nos installateurs ont acquis une expertise poussée. Ils sont continuellement formés par Ravelli sur les dernières innovations. Cette spécialisation est d’ailleurs reconnue par nos clients et leur satisfaction se mesure à un taux important de parrainage pour de nouvelles installations. Nous sommes aussi partenaires Bleu Ciel d’EDF et labellisés Qualibois et tous nos produits sont Flamme Verte.
Quels sont les avantages apportés par les appareils Ravelli?
Il s’agit de produits dont la qualité est reconnue par le milieu professionnel. Avec plus de 50modèles,nous répondons à toutes les demandes, dans tous les styles, pour le neuf et la réhabilitation. En termes d’efficacité financière, le chauffage pour une maison récente nécessite moins de 1tonnedegranulés par an, soit un budget total de l’ordre de 250€.Un montant qui fait réfléchir. Ravelli a également fait évoluer sa gamme pour se conformer au marché BBC, avec la mise au point de son poêleétanche hautement performant, dont nous exposons un modèle à Caudan. Cette technologie demande une expertise et un savoir-faire dont nous disposons d’ores et déjà.
Et qu’en est-il du service après-vente ?
Nous mettons l’accent sur une proximité avec nos clients. Un entretien de leur système leur est proposé et nous nous attachons à leur assurer un dépannage rapide. L’ensemble de la gamme repose sur un socle technique commun, avec par exemple seulement deux types de moteurs ou la même carte électronique, ce qui facilite les interventions. Cela étant, 95% des appels reçus ont pour origine un mauvais entretien de l’appareil ou une mauvaise utilisation. Pour les 5% restants, il faut savoir que le coût des pièces détachées courantes n’excède pas 15€.

Propos recueillis par Nils Bruder

06. mars 2012 · Commentaires fermés sur BOISOLAIRE CHAUFFAGE · Catégories: Actualités, Biomasse, Bois · Tags: , ,

Quelles solutions pour produire une chaleur durable en Bretagne ?

« Le bois et le solaire répondent parfaitement aux exigences d’un chauffage économe et écologique

Laurent Ansquer, Gérant

« Il n’y a pas de solution miracle et unique pour mettre en place un chauffage économe et écologique, affirme d’emblée Laurent Ansquer. En effet, chaque situation nécessite un système adapté. Quoi qu’il en soit, le bois – sous ses différentes formes : bûche, granulé ou plaquette – répond parfaitement à cette double exigence, en association éventuelle avec le solaire. Notons, toutefois, que le granulé est prédominant dans notre activité, grâce ses performances en termes d’automaticité, de maîtrise de la température et d’entretien réduit. En outre, avec ce produit, la facture de fonctionnement est divisée par deux par rapport au fioul ».

 

Un ensemble de qualités n’ayant pas échappé à la commune de Saint-Philibert qui cherchait justement à remplacer l’ancien système au fioul équipant une école. « Nous y avons installé deux chaudières granulé, en cascade. Cette configuration permet de diminuer les puissances nominales et, en mi-saison, le fonctionnement peut se limiter à un seul appareil ».

 

Par ailleurs, afin d’affiner son offre, Boisolair a développé une expertise dans le solaire thermique, en appoint au bois. « Nous avons posé une vingtaine de chauffe-eaux solaires, en ayant recours à des installations autovidangeables, sans glycol, qui évitent toute surchauffe en été. Cette technologie fonctionne très bien en Bretagne : sur nos derniers projets en maisons individuelles, à Plomeur et à Crozon, le solaire devrait prendre en charge plus de 70 % des besoins en eau chaude ».

 

Ces performances sont le fruit d’un choix très sélectif des appareils utilisés. « Pour le bois, par exemple, nous travaillons avec des machines Rika et Ökofen. De plus, nous échangeons régulièrement avec nos collègues, au sein du réseau d’artisans « Proéco Énergies ». Ce partage d’expérience nous permet d’assurer pleinement la dimension pédagogique de notre métier ». Un élément incontournable pour Laurent Ansquer, ancien professeur en maintenance énergétique et installation sanitaire et thermique.

www.boisolaire-chauffage.fr