Valeur énergie Bretagne n°20
31. octobre 2017 · Commentaires fermés sur BRGM, gestion de la ressource d’eau · Catégories: Actualités, Eau, Forage, Publireportage

– Les exploitants agricoles pratiquant l’irrigation doivent mesurer et déclarer leurs prélèvements, les forages d’eau sont encadrés par réglementation. Quelles études sont faites par le BRGM pour mesurer les capacités d’un forage afin de maîtriser la ressource d’eau en amont et aval des projets de forage ?
Plus »

GWE franceRueil-Malmaison : 35 000 m² de bureaux chauffés et climatisés grâce à la géothermie

 Contact : Wilfried Dumas, Directeur général de GWE France

Plus »

13. mars 2015 · Commentaires fermés sur Bretagne forage, une ressource pleinement exploitable mais à protéger… · Catégories: Actualités, Eau, Forage

Sérent (56) : une exploitation agricole autosuffisante pour ses consommations d’eau, grâce à un forage

LOGO SARL Avec sa multitude de veines d’eau souterraines, la Bretagne dispose d’un important gisement aquatique que de nombreux acteurs – collectivités locales, agriculteurs, industriels, particuliers, etc. – exploitent par le biais de forages d’eau. Plus »

26. décembre 2014 · Commentaires fermés sur AQUASSYS · Catégories: Actualités, Forage, Géothermie · Tags: , , ,

AQUASSYS : Les foreurs sensibilisent maîtres d’ouvrage, maîtres d’œuvre et prescripteurs aux risques de création de « gouttières à pollution »

 


« Ne pas avoir d’éthique, c’est hypothéquer l’avenir en altérant progressivement ses propres ressources géologiques »
Plus »

06. mars 2012 · Commentaires fermés sur PRISER FORAGES · Catégories: Actualités, Forage, Géothermie · Tags: , , , ,

Pour le foreur Priser, la Bretagne offre encore de belles perspectives de développement

« Avec le renchérissement du prix des énergies fossiles, la géothermie est plus que jamais compétitive »

SAS PRISER.

Du chauffage à la climatisation, en passant par la production d’eau chaude ou les réseaux de chauffage urbains : les atouts de la géothermie sont multiples. Et cette palette de solutions en fait une filière aujourd’hui bien implantée dans l’Ouest. « La géothermie est une réalité en Bretagne, région précurseur dans l’installation de sondes par captage vertical, explique le Dirigeant. Ceci tient en partie à ses traditions de forage, à la spécificité de son sous-sol, très fracturé, et à une politique de l’eau cadrée. Compte tenu des besoins de rénovation de son patrimoine foncier, ainsi que du dynamisme de ses élus et de ses acteurs économiques, la Bretagne offre encore de belles perspectives de développement à la géothermie ».

 

En termes de tendances, le foreur se veut ainsi optimiste. « Avec un impact environnemental inexistant, des charges d’entretien très faibles et une source d’énergie gratuite, la géothermie offre une alternative aux énergies fossiles, dont le coût ne cesse d’augmenter. Dans la loi de finances 2012, elle bénéficie encore d’un taux de crédit d’impôt de 26 %, pose de l’échangeur thermique incluse. De plus, la géothermie est la meilleure solution pour valoriser le foncier existant « non étiqueté BBC », et dont le devenir est aujourd’hui en péril, au regard des réglementations thermiques désormais imposées à tout bâti. En apportant sa propre source de production au bâtiment, la géothermie verticale lui assure pour des décennies, l’indépendance et l’autonomie exigées ».

 

La filière a donc vocation à se développer, mais pour l’entreprise, cet essor doit avant tout s’opérer dans le respect de l’environnement. « Aujourd’hui, nombre d’intervenants ne satisfont pas aux exigences réglementaires et écartent notamment l’opération de remplissage du forage, pour alléger les devis. Pourtant, la cimentation du forage est une opération capitale pour préserver la qualité des eaux souterraines, et une garantie de performance et de longévité de l’installation, avec un coût rapidement amorti ».

www.geothermie-forage.com