Valeur énergie Bretagne n°20
08. octobre 2017 · Commentaires fermés sur phytoépuration, un assainissement plus écologique et naturel · Catégories: Actualités, assainissement, Assainissement non collectif, Assainissementnon collectif, Phytoépuration

Plus Soucieuse de protéger l’environnement & ses citoyens de leur eaux usées, les collectivités locales mettent en place des solutions d’assainissement compatibles et plus écologiques.

Plus »

08. octobre 2017 · Commentaires fermés sur La phytoépuration, une alternative qui ne séduit pas que les convertis · Catégories: Actualités, assainissement, Assainissement non collectif, Assainissementnon collectif, Phytoépuration

Une solution qui concilie efficacité, esthétique et économies Plus »

13. mars 2016 · Commentaires fermés sur Scirpe – Epuration par filtres plantés · Catégories: Actualités, assainissement, Assainissement non collectif, Microstation épuration, Phytoépuration

SCIRPE 2Scirpe – Epuration par filtres plantés : une solution idéale pour les collectivités rurales

Des coûts d’exploitation moins élevés qu’avec une station classique

 

Avec plus de 2 000 sites en service en France, la dépollution des eaux par filtres plantés de roseaux fait aujourd’hui de nombreux émules parmi les collectivités rurales. Au-delà des aspects écologiques et économiques, ce système séduit grâce à son efficacité, à sa bonne intégration paysagère et à sa simplicité de fonctionnement. Autre atout majeur, il peut apporter des réponses face aux problématiques de marées vertes ou de prolifération d’algues. Plus »

06. juin 2012 · Commentaires fermés sur AQUAGREEN · Catégories: Actualités, Aménagement, assainissement, Phytoépuration

Le choix d’une station de phytoépuration

L’assainissement par filtres plantés de macrophytes concilie efficacité, écologie, esthétique et économies

Pierre-Yves Le Deun, Gérant d’Aquagreen
En Bretagne, l’assainissement des eaux usées est une question capitale et des spécialistes, comme le bureau d’études Aquagreen, y apportent des réponses qui intègrent de plus en plus de procédés écologiques, comme les filtres plantés.
Un choix notamment retenu dans le cadre de la construction d’un lotissement à Landéda (10 lots). «
Au stade du permis de lotir, nous avons proposé à l’aménageur du nouveau quartier de comparer les coûts entre un assainissement individuel ou collectif, explique Pierre-Yves Le Deun. Et ce dernier s’est révélé deux à trois fois moins cher. Il a donc été décidé de concevoir une station de phytoépuration, ou assainissement par filtres plantés de macrophytes, sur une parcelle de 200 m2. Comme toujours, pour garantir le fonctionnement optimal de l’équipement, nous travaillons avec des installateurs agréés ».
Ce type d’aménagement, qui remplace le lagunage classique, permet également de prendre en compte les besoins des maisons individuelles et des hameaux isolés, avec la filière « jardin d’assainissement » d’Aquatiris, ainsi que des sites industriels. «
Il n’y a pas de limite, en termes d’application ».
Et le jardin d’assainissement devrait être appelé à se développer, pour le marché de l’assainissement non collectif. En effet, le 15 décembre dernier, il a été agréé par le Ministère de l’Écologie, après des tests réalisés par le CSTB. «
En reconnaissant l’efficience de notre système, l’agrément constitue une étape importante pour mieux le faire connaître. Il s’agit de l’aboutissement d’un travail mené par le réseau Aquatiris. Un regroupement de 35 bureaux d’études, dont cinq sont présents aux côtés d’Aquagreen, en Bretagne : Alter Ecoh, Aqualogik, Diabol’eau, Marielle Hébert et Niaouli. De quoi garantir flexibilité et proximité à nos clients ».

Propos recueillis par Nils Bruder
valeurenergiebretagne.fr