11. septembre 2017 · Commentaires fermés sur Adwave Eclairage public : un pilotage intelligent pour une facture allégée · Catégories: Actualités, Domotique, GTB, GTC, Publireportage, Smart grids

Quand le lampadaire devient un support pour le déploiement de la smart city

Interview auprès de Olivier Deniel, Directeur de NEXIODE

« La gestion de l’éclairage au niveau de chaque point lumineux »

 

De plus en plus de collectivités souhaitent mettre en place un pilotage plus efficace de leur éclairage public. Quels sont les objectifs d’une telle démarche ?

Pour les collectivités, le but est avant tout d’ordre économique, puisque le pilotage intelligent au niveau du lampadaire permettra d’apporter aux usagers de l’espace public un éclairage au plus juste, selon les besoins  : luminosité, typologie de la voie et type de traffic, présence de véhicules ou piétons, etc.

Cette finesse de réglage au point lumineux a un impact direct sur la facture énergétique qui représentent jusqu’à 40 % des coûts pour l’éclairage public.

Une supervision à distance permet aussi de réduire les charges d’entretien et de maintenance. En effet, notre solution Wixli remonte des informations concernant des pannes en temps réel ce qui évite d’avoir à effectuer de fastidieuses et coûteuses tournées de contrôle, la nuit. A la clé, il y a un gain de réactivité avec des lampadaires défectueux réparés plus rapidement. Soulignons que pour être efficace, le pilotage à distance de l’éclairage doit pouvoir se faire au niveau de chaque point lumineux.

N’est-ce pas toujours le cas ?

Non, les opérateurs proposent classiquement des solutions qui permettent le pilotage de groupes entiers de lampadaires, au niveau d’une armoire, ce qui limite considérablement les possibilités de contrôle suivant les configurations. A noter que pour assurer un déploiement sur chaque point lumineux, la technologie radio est préférable au courant porteur linéaire (CPL). Etant sans fil, elle est plus simple à installer, plus fiable et peut même servir de support pour le déploiement de services permettant l’émergence de la smart city (gestion de parkings, activation de bornes de sonorisation , bornes Wi-Fi, affichage dynamique…)

Pour cela, il est nécessaire que les protocoles de communication utilisés sur les lampadaires soient standardisés et ouverts…

Oui, c’est d’ailleurs un point très important à considérer, au moment de choisir son système de pilotage. Un protocole standard permettra de faire inter-opérer des équipements assurant des services comme la gestion du stationnement, la surveillance de la qualité de l’air, des capteurs météos, etc. Ce faisant, la collectivité pourra superviser ces divers types de services au sein d’une même base de données, sans avoir à déployer plusieurs logiciels. Bien entendu, une telle approche « intelligente » peut aussi s’envisager à l’échelle d’un bâtiment. Qui peut le plus, peut le moins.

Nos solutions sont déployées en France et à l’étranger. A Quimper, le parc des expositions s’est équipé de notre solution WixLi pour optimiser la gestion de l’éclairage lors des différents événements.

Plus d’info www.nexiode.fr

Propos recueillis par Nils Bruder

About the author: valeur énergie Bretagne

Commentaires fermés.