13. septembre 2017 · Commentaires fermés sur Avenir Voirie, Une ville agréable, fonctionnelle et sûre, grâce au mobilier urbain · Catégories: Actualités, Aménagement, Aménagement urbain, Publireportage

Privilégier des solutions pérennes, moins coûteuses à long terme

Jean-Michel Guillien,
Gérant
Avenir Voirie

« Des matériaux éco-responsables pour répondre aux préoccupations environnementales »

Quelles sont aujourd’hui les attentes des collectivités locales et de leurs maîtres d’œuvre, en matière de mobilier urbain ?

avenir-voirie: Ces acteurs identifient bien les enjeux portés par le mobilier urbain pour rendre la ville agréable, fonctionnelle et sûre. Pour autant, avec des budgets mis à mal, de nombreux aménageurs accordent une grande importance au chiffre au bas du devis, au moment d’investir. On peut le comprendre, mais ce calcul a ses limites, car un équipement peu onéreux à l’achat ne sera pas forcément le moins coûteux à long terme, s’il nécessite un remplacement rapide. Il y a donc un travail de pédagogie à mener, même si certains acteurs sont déjà bien sensibilisés sur le sujet. Par exemple, nous avons récemment collaboré avec un Adjoint aux travaux – par ailleurs, Responsable du service voirie d’une grande ville – qui nous a demandé de faire « du solide, pérenne et beau ». L’aménagement a été plébiscité par les habitants et les compléments apportés l’ont été avec les mêmes gammes de produits.

Et qu’en est-il de la dimension éco-responsable portée par ces produits ?

avenir-voirie.fr :Ces dernières années, on constate la montée en puissance des préoccupations des porteurs de projets concernant l’impact environnemental des aménagements urbains. Cela se traduit par l’utilisation de matériaux renouvelables – comme les bois issus de forêts gérées de façon responsable –, recyclés ou recyclables. Par exemple, des innovations comme le Resysta offrent une solution intéressante pour concilier les attentes en termes d’éco-responsabilité, d’esthétique et de coûts réduits. Entièrement recyclable, ce matériau est composé de 60 % de balles de riz – un déchet que l’on trouve dans le monde entier –, de 22 % de sel gemme et de 18 % d’huile minérale. Contrairement à d’autres matériaux composites, il rappelle l’aspect et la qualité tactile du bois, tout en nécessitant bien moins d’entretien que ce dernier. A ce sujet, rappelons que l’entretien est également un aspect central de la gestion d’un parc de mobilier urbain. Il faut garder à l’esprit que ces opérations doivent être simples et peu coûteuses. En effet, combien voit-on de bancs ou d’aires de jeux qui ne sont plus utilisés, car ils manquent d’entretien ?

Plus d’info www.avenir-voirie.fr

Propos recueillis par Nils Bruder

About the author: valeur énergie Bretagne

Commentaires fermés.