31. octobre 2017 · Commentaires fermés sur evalor methanisation à la ferme : préparer les matières pour un rendement optimisé · Catégories: Actualités, Méthanisation, Publireportage

evalor methanisation à la ferme

Intrants agricoles : préparer les matières pour un rendement optimisé

Broyer les éléments fibreux pour en faciliter la digestion

evalorJulien Mansuy, Chargé d’affaires « Méthanisation » chez Evalor

 « L’autonomie d’approvisionnement est importante dans l’analyse des banquiers. »

Quelles sont aujourd’hui les tendances de fond de la méthanisation en Bretagne ?evalor

evalor : Avec les nouveaux tarifs d’achat de l’électricité et la montée en puissance de l’injection de biométhane, on observe une forte croissance des projets initiés. Dans la région, nous développons actuellement une dizaine d’installations qui entreront en service, d’ici un an et demi. Le mouvement s’accélère : nos vingt premières réalisations se sont étalées sur sept ans. Ces unités nous permettent de capitaliser un important retour d’expérience. Il en ressort un enjeu particulièrement fort autour de la préparation des matières, en amont du digesteur. Le sujet est d’autant plus important avec les approvisionnements agricoles qui gagnent du terrain, ces derniers mois.

Pourquoi cela ?evalor

evalor : La filière biogaz bretonne a plutôt bien su valoriser le gisement agroalimentaire local. Mais le potentiel de cette ressource s’amenuise et les matières agricoles sont donc de plus en plus mobilisées. Or, celles-ci nécessitent une préparation quand elles contiennent des éléments fibreux. Il faut alors les broyer pour en faciliter la digestion. Elles peuvent aussi contenir des éléments indésirables comme des ficelles, des pièces de métal ou des cailloux. S’ils arrivent dans le digesteur, celui-ci devra être vidangé périodiquement, avec la perte de production que cela suppose. La préparation des intrants peut s’effectuer à l’aide d’une fosse de pré-mélange couplée à un broyeur, d’une trémie avec broyage ou de notre système exclusif BOOST qui opère une première dégradation biologique des matières avant le digesteur et améliore significativement la production de méthane.

Ces dispositifs sont-ils à prévoir de façon systématique ?

evalor

evalor : Non, la préparation des matières est à envisager au cas par cas. Cela dépend de la nature et de la quantité des intrants. La polyvalence des solutions permettra de trouver la meilleure configuration. Certes, il s’agit d’un investissement supplémentaire, mais l’exploitant y gagne notamment sur le plan de l’autonomie d’approvisionnement. Ce point est très important dans l’analyse que les banquiers font d’un projet. A noter que les équipements de préparation peuvent aussi être installés sur des unités déjà en service, pour améliorer leur rentabilité.

Présentation de l’entrepriseevalor

Créée à l’initiative de coopératives agricoles, Evalor conçoit, depuis 20 ans, des solutions techniques innovantes pour le traitement et la valorisation des effluents organiques.

Pionnière du développement durable, Evalor apporte aux éleveurs, industriels et collectivités, des réponses novatrices et des solutions pérennes pour relever les défis environnementaux.

Leader français du traitement des effluents d’élevage avec plus de 220 stations, Evalor s’est diversifiée dans la méthanisation agricole avec une feuille de route claire : créer de la valeur dans les exploitations agricoles en confortant les productions, les emplois et la dynamique socioéconomique des territoires ruraux.

1 Rue Georges Guynemer,

22190 Plérin
02 96 74 56 57

www.evalor.fr/

http://www.valeurenergiebretagne.fr/category/methanisation/

About the author: valeur énergie Bretagne

Commentaires fermés.