Réseaux d’eau : analyser et agir à distance grâce à la télégestion

LOGOLACROIX Sofrel, Communauté de communes de Lamballe (22) : une vision globale du cycle de l’eau

Contact : Roland Crambert, Directeur Marketing et Communication de LACROIX Sofrel


Garantir l’efficacité de tous les équipements qui entrent dans le cycle de l’eau – production et distribution d’eau potable ; collecte et traitement des eaux usées ou pluviales – est un vaste chantier. Pour y faire face, les solutions de télégestion sont de plus en plus adoptées. En deux mots, celles-ci permettent de surveiller les infrastructures et d’agir sur elles à distance.

« Les informations contrôléessont centralisées à l’aide d’un logiciel qui les archive et les traite »

La Communauté de communes de Lamballe (22) a ainsi mis en œuvre des outils de télégestion sur l’ensemble de ses réseaux d’eau. Ces dispositifs permettent de recueillir des données exhaustives : niveaux, débits, temps de marche des pompes, qualité de l’eau, etc. « La collectivité souhaitait avoir une vision globale de sa gestion de l’eau, afin de l’optimiser, explique Roland Crambert, spécialiste de la télégestion. Pour cela, elle utilise les postes locaux de télégestion  de la gamme Sofrel 500 – au niveau des ouvrages d’eau et d’assainissement. Des data loggers Sofrel LS et Sofrel LT-US, alimentés par pile avec une autonomie de 10 ans, ont été respectivement déployés pour la sectorisation du réseau d’eau potable et l’auto-surveillance des rejets dans l’environnement. Toutes les informations contrôlées sont centralisées à l’aide du logiciel Sofrel PCWin qui les archive, les traite et les restitue sous forme de tableaux, courbes et synoptiques graphiques. »
En résumé, avec la remontée d’informations depuis le terrain, les équipements de télégestion SOFREL p
ermettent de surveiller les sites 24h/24, d’alerter en cas d’anomalie, de gérer et d’automatiser les installations techniques présentes dans les réseaux. À la clé, trois grands bénéfices :

Des économies d’eau :

  • réduction des fuites (grâce à la mesure des débits nocturnes) ;

  • réduction de l’eau non facturée ;

  • optimisation de la gestion de la ressource hydraulique, en pompant le juste nécessaire.

Des économies d’énergie :

  • optimisation des temps de pompage : gestion des tranches tarifaires d’électricité et du pompage selon le besoin d’eau ;

  • réduction des pertes et donc moins d’eau à pomper et à traiter ;

  • contrôle du rendement des pompes.

Des économies d’exploitation :

  • réduction des tournées de contrôle des installationsdes fontainiers sur le terrain ;

  • optimisation des interventions des techniciens, se déplaçant qu’en cas de nécessité ;

  • réduction des temps de rupture de service et amélioration su service aux abonnés

  • amélioration du rendement des réseaux et respect des engagements contractuels ;

  • respect des normes environnementales et de la législation.

Légendes des photos à modifier :

Photo du haut :

« Gamme SOFREL LS/LT : data loggers pour la sectorisation des réseaux d’eau et l’auto-surveillance des réseaux d’assainissement »

gamme LS-LT-US
Gamme SOFREL LS/LT : data loggers pour la sectorisation des réseaux d’eau et l’auto-surveillance des réseaux d’assainissement

Photo centrale (PC) :

« SOFREL PCWin : poste central de télégestion et de supervision »