21. juin 2016 · Commentaires fermés sur Nathis : Mobilier urbain : l’essor des gammes « durables » · Catégories: Aménagement, Aménagement urbain, Mobilier urbain, Publireportage

Nathis : Mobilier urbain Mobilier urbain : l’essor des gammes « durables »

Des produits recyclés pour des économies à l’achat et à l’entretien

Interview auprès de Nathalie Olivier, Gérante de la Société Nathis à QUIMPER

Nathis : Mobilier urbain Rendre une ville plus durable, cela passe aussi par les détails. De nombreuses collectivités locales intègrent ainsi des critères environnementaux dans le choix de leur mobilier urbain, en privilégiant des produits issus de matières recyclées ou recyclables. Rappelons que ces débouchés sont intéressants pour les plastiques, dont moins de 30 % sont actuellement recyclés en France.

« Un conseil spécifique à chaque projet pour une décision éclairée. »

« Ces dernières années, on observe une demande émergente de la part des collectivités locales pour des équipements sportifs, des aires de jeux et du mobilier urbain qui soient éco-responsables, explique Nathalie Olivier, Gérante de Nathis. Pour y répondre, nous travaillons avec des fournisseurs qui ont développé des gammes de solutions fabriquées en France avec des matières recyclables, comme du « compact », composé de 70 % de papier kraft et de 30 % de résine thermodurcissable. Des mobiliers Nathis : Mobilier urbain réalisés avec ce matériau ont atteint 20 ans sans souci. Nous proposons aussi des gammes de produits issues du recyclage de briques alimentaires. »

Des équipements clés en main

En choisissant des matériaux recyclés, les collectivités peuvent faire d’une pierre deux coups, car ceux-ci permettent généralement de réaliser des économies à l’achat, puis à l’entretien. Pour les communes qui voient leurs budgets contraints, les notions de maintenance sont particulièrement décisives dans le choix des équipements. Par exemple, une fosse à gravillons au pied d’un toboggan sera moins onéreuse à l’investissement qu’un sol coulé en EPDM teinté dans la masse réalisé avec des granulats de caoutchouc recyclés (déchets naturels revalorisés). Mais elle nécessitera une recharge hebdomadaire. Ce n’est donc pas toujours la meilleure option.

Nathis : Mobilier urbain « Dans les études que nous réalisons pour les communes, nous présentons des solutions qui facilitent les missions d’entretien et en optimisent les coûts, expose Nathalie Olivier. Pour permettre au maître d’ouvrage de prendre une décision éclairée, nous nous déplaçons et apportons un conseil spécifique à chaque projet. Après cette étude, nous réalisons des équipements clés en main : préparation du sol, installation, contrôle par un laboratoire agréé indépendant et réception de chantier. Nous pouvons aussi assurer l’entretien et le SAV des équipements fournis. »

Valeurs ajoutées et durabilité des équipements

Dans la notion de gamme « durable », il est important d’y apporter quelques précisions.

La durabilité des équipements doit répondre à plusieurs critères :

Ø    Limiter l’empreinte « carbone » sur l’ensemble du  cycle de vie du produit, de l’extraction des matières premières jusqu’au recyclage. (Eco conception)

Ø  Limiter au maximum l’utilisation de matières premières afin de préserver les ressources naturelles pour les générations futures. (développement durable).

Ø  Privilégier la qualité des installations et des équipements afin de maximiser sa durabilité et donc de minimiser son remplacement. (qualité technique, durabilité).

Pour obtenir ce résultat, Nathalie Olivier nous explique sa démarche :

Depuis de nombreuses années, nous privilégions des fabricants français afin de limiter l’empreinte carbone sur le transport des Nathis : Mobilier urbain équipements. Nous avons proscrit tous les équipements en provenance des pays d’Asie et de l’est.

Nos fabricants sont des entreprises à taille humaine, garants du savoir-faire local et soucieux de conserver et de développer l’emploi sur notre territoire. La notion d’économie d’énergie et de tri des déchets dans l’entreprise est comprise et intégrée par toutes les équipes.

Enfin, nous pouvons constater que le «  pas cher mais pas durable » n’est plus d’actualité.

Nos élus, conscients des enjeux et de leurs responsabilités sociétales, observent avec attention la qualité des matériaux, leur mise en place, leur entretien sur le long terme, et le recyclage des matières premières utilisées.

Il est encore possible de faire du solide, beau et recyclable en France à un prix compétitif !

Souligne Nathalie Olivier

 

About the author: valeur énergie Bretagne

Commentaires fermés.