DIRECTIVE ÉCOCONCEPTION (ERP)

_MG_1541

Vers le « tout condensation »

Une révolution : 50 % des produits présents sur le marché seront caducs

_MG_1406

Beñat Iribarne, Directeur général d’ACV France

« Une solution qui assure à la fois la production d’eau chaude et le chauffage »

A compter du 26 septembre, la directive européenne Écoconception (ERP) s’impose aux appareils de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire. Quels en sont les objectifs ?

Ce texte concerne les puissances inférieures à 400 kW, soit 95 % du parc installé. Il impose le recours à des équipements à condensation, présentant un meilleur rendement énergétique, par rapport aux chaudières « basse température ». Au point de devenir un nouveau standard. L’enjeu est particulièrement fort en matière de production d’eau chaude, car sous l’effet de la performance énergétique croissante du bâtiment, ce poste de dépense est devenu plus important que celui du chauffage. En effet, les courbes se sont croisées il y a une dizaine d’années. Pour en revenir à la directive ERP, cela fait trois ans que la transition vers le « tout condensation » se prépare. C’est une révolution, puisque près de 50 % des produits présents sur le marché seront caducs, fin septembre.

_MG_1286_VEB_24
_MG_1541
_MG_1368
_MG_1572

Existe-t-il des équipements à condensation couvrant de concert les besoins en eau chaude et en chauffage ?

Pour l’heure, grâce à un échangeur breveté, nous sommes les seuls fabricants à proposer des produits ayant cette double casquette. L’intérêt est d’installer un seul appareil compact qui répondra aux deux besoins. Les coûts d’installation s’en trouvent ainsi réduits. En matière d’optimisation budgétaire, les études visent également à définir le bon compromis entre puissance installée et volume de stockage. L’accent est davantage mis sur les solutions qui permettent une production de chaud semi-instantanée et semi-accumulée. A noter par ailleurs que nos gammes sont disponibles sur BIM et peuvent être intégrées aisément dans des systèmes de gestion des bâtiments.

Et qu’en est-il des énergies renouvelables ?

Les solutions thermodynamiques poursuivent leur développement, tout comme les ballons multi-énergies. Le solaire devrait, quant à lui, connaître un regain d’intérêt, suite au plan « Place au soleil », annoncé par le gouvernement en juin dernier. L’augmentation de la prime existante à l’achat d’un chauffage ou d’un chauffe-eau solaire est prévue pour 2019. Il reste encore à savoir quelle sera l’enveloppe concrètement allouée à ce soutien.

 

https://www.acv.com/france/customer/technologies