ÉCLAIRAGE PUBLIC

combi top 3 griff s_piste cyclable

Le solaire en toute autonomie

COMBI TOP 3 GRIFF - La Reunion - Maloya

Génie civil allégé et coûts d’exploitation limités

novea energies

Julien Rapin, Directeur commercial chez Novéa Energies

 « On peut parler d’éclairage à énergie positive »

En quoi des lampadaires équipés de panneaux photovoltaïques peuvent-ils être pertinents, en comparaison à des solutions d’éclairage classiques ?

Ils sont intéressants pour éclairer des endroits où le réseau électrique est soit inexistant, soit trop onéreux à installer. Energétiquement autonomes, ils permettent d’éviter les travaux de génie civil – dont le creusement de tranchées –, le câblage et le raccordement qui constituent une grande part du coût d’un réseau d’éclairage. En exploitation, les lampadaires autonomes évitent aussi l’abonnement et les factures d’électricité. Rappelons que l’éclairage public représente en moyenne 40 % des dépenses électriques d’une collectivité locale. L’utilisation de LED et de batteries performantes réduisent les charges d’entretien. Concernant les batteries, nous avons engagé un partenariat avec le CEA, à Grenoble, pour développer une technologie permettant d’atteindre une durée de vie de vingt ans. Les batteries équipant nos lampadaires sont fabriquées en France, comme 90 % des composants du reste.

LINEO 4 - Cergy Pontoise

Une solution 100 % solaire peut-elle être autosuffisante ?

Oui, car d’immenses avancées ont été accomplies au niveau des panneaux photovoltaïques, dont les rendements ont progressé de 30 à 40 %, ces cinq dernières années. De son côté, la LED a vu son rendement passer de 30 à 160 lm/W. A cela s’ajoute une gestion intelligente de l’éclairage avec des systèmes de détection de présence et un ajustement de puissance, en fonction des plages horaires. Nos produits atteignent ainsi jusqu’à dix jours d’autonomie, selon les zones géographiques.

combi top 3_port du frioul_jour
combi top 3 griff s_piste cyclable

Les lampadaires autonomes sont-ils intéressants lorsqu’un réseau électrique est en place ?

Même s’ils sont toujours plus compétitifs, ils ne présentent pas de réel intérêt dans une telle situation. Mais il est possible d’optimiser le réseau, en installant des panneaux solaires sur les lampadaires y étant raccordés. Dans une logique d’économie circulaire, l’électricité ainsi produite est injectée sur le réseau, en vue d’une consommation à proximité. La nuit, l’installation retrouve sa vocation première d’éclairage. Bien dimensionné, ce système permet d’atteindre une production électrique supérieure à la demande. On peut alors parler d’éclairage à énergie positive

http://www.novea-energies.com/