28. février 2017 · Commentaires fermés sur Sebico Assainissement non collectif · Catégories: Actualités, assainissement, Assainissement non collectif, Publireportage

Sebico Assainissement non collectif : attention à ne négliger aucune piste

Un avis éclairé pour choisir la bonne filière

sebico Photo Luc Lary SebicoInterview auprès de Luc Lary, Chef de produit chez Sebico

« Même au sein d’une filière, toutes les solutions ne sont pas identiques »

 

Il y a de nombreuses filières disponibles pour l’assainissement non collectif (ANC). Comment choisir celle qui sera la mieux adaptée ?

sebico Maison3D_Septo_petitIl y a deux aspects à prendre en compte : « ce que je peux faire et ce que je veux faire ». C’est-à-dire, d’une part, ce qui répond aux contraintes réglementaires et techniques et, d’autre part, ce qui ressort du choix de l’usager final. Celui-ci pourra privilégier une solution qui nécessitera peu d’entretien ou une autre qui limitera les emprises dévolues à l’assainissement, par exemple. En réponse à ces deux aspects, chaque filière – qu’elle soit traditionnelle, compacte à aération naturelle ou forcée, etc. – aura ses avantages et ses inconvénients. Il est donc essentiel que l’usager puisse avoir un regard global sur toutes les possibilités, sans que ses divers interlocuteurs ne ferment la porte sur telle ou telle filière.

De leur côté, les Agences de l’Eau privilégient la filière traditionnelle par filtration…

Oui et c’est regrettable, car cette filière n’est pas toujours la mieux adaptée. Le guide pédagogique ANC destiné aux usagers, sebico V5-MAISON+AQ2disponible sur le site du Ministère de l’environnement, ne partage pas cette approche. Ce document présente tous les critères à intégrer dans le choix d’une filière, sans en privilégier certaines. A noter que le Syndicat professionnel de la filière ANC, l’IFAA, a contribué à la rédaction de ce guide.

Il n’y a donc pas de solution universelle ?

Non et c’est bien pourquoi il n’est pas judicieux de privilégier telle ou telle réponse. Qui plus est, même au sein d’une filière, toutes les solutions ne sont pas identiques. Par exemple, des microstations à aération forcée  de 1,5 m3 ou 4,5 m3 de volume pour une même taille nominale n’auront pas la même robustesse, ni la même fréquence de vidange. Il est également important de faire passer le message qu’un dispositif agréé, comme tout dispositif d’assainissement, n’implique pas qu’il puisse fonctionner sans entretien. Tout doit donc être mis à plat : coût de pose, entretien, fonctionnement en intermittence, présence éventuelle de nappe, usages du terrain, etc. Malheureusement, les études à la parcelle ne sont pas obligatoires. Pourtant, elles permettraient de présenter toutes les solutions envisageables à l’usager. Celui-ci serait alors en mesure de faire un choix éclairé.

 

Sebico-ANC_A5Plus d’info http://www.sebico.fr/

About the author: valeur énergie Bretagne

Commentaires fermés.